CONFERENCE APERTURE AU PALAIS DE TOKYO

60187491_2390066941045064_7685458743395352576_o.jpg

APERTURE : FAIRE DISPARAITRE LE BAR POUR MIEUX L'EXPERIMENTER

Ouvert en début d’année, Aperture est le nouveau projet de Julien Escot, créateur du Papa Doble, gagnant du Grand prix Havana en 2012, autre figure tutélaire de la scène cocktail française. Un pari avec un investissement lourd.

Le parti-pris est radical mais sans posture : gommer tout ce qui fait le show, place au minimalisme pour tendre vers une expérience du cocktail la plus pure possible.

A l’exception de grandes photos au mur (Julien Escot est un passionné de photographie) tout vise la sobriété. Même le bar, un grand U central est discret, les bouteilles rangées, peu apparentes.

Pas de shaker non plus. Prebatch et stirrer only.
L’endroit est aussi un restaurant. Enfin, ‘un bar qui est aussi un restaurant’, la nuance est importante pour reprendre les mots de Julien. Là encore, la mise en œuvre est inhabituelle : les tables ne sont pas dressées, épure totale, on laisse le client totalement libre de manger ou non.
Les cartes -liquides et solides- sont courtes : rien que des produits de saison.

Une ‘radicalité’ osée dans une ville de taille moyenne, pensée pour être entièrement au service du client et lui offrir un moment sans contrainte, une ambiance sophistiquée mais pas bêcheuse, de l’ambiance mais pas du bruit. Bref, une expérience à part entière.

Pas de pacotille ! Pourquoi, comment, quelle est la génèse d’Aperture ? Discussion avec Julien Escot et Pierre-Cyrille Acquier, designer du lieu


Julien Escot